Smells like kirsch spirit

Vous êtes sans doute quelques uns à vous être posé la question, à vous demander ce qui m’arrive. À avoir constaté qu’un des tags phares de cette page n’a pas été utilisé depuis fort fort longtemps, si on considère mon taux de grande gourderie. Oui, voilà un bail que le chapitre  BGAEF (Barabara Gourde A Encore Frappé) est en rade. Était en rade, donc, jusqu’à ce qu’hier soir, après une journée de dur labeur en compagnie de mon ami Gustav Mahler, je me rappelle l’existence d’un certains bocal.

Et qu’à ce moment là me prenne l’envie de deux fruits en guise de dessert.

http://twitter.com/#!/NekkoNezumi/status/11872767041343488

Le téléphone a la pomme est passé tout près (1,5 cm) de sa deuxième noyade (plus noble, celle-ci) en 5 mois, je m’avoue assez fière de mes réflexes sur ce coup là. J’ai aussi tenté de limiter les pertes au maximum.

http://twitter.com/#!/NekkoNezumi/status/11874414584930304

Et nous voilà au cœur du problème.

En effet, j’étais déjà traumatisée depuis dimanche par une expérience que je me sens pas prête à renouveler de sitôt, car être soudain propulsée au beau milieu d’un car de Bree (Van De Kamp) lors d’une réunion Tupperware, crois-moi : ça achève de refouler aux antipodes la Desperate Housewife qui refuse de sommeiller en toi. Et je me retrouve depuis hier soir face à un genre de mythe de Sisyphe du récurage : après au moins 5 passages de serpillère high-tech (oui, j’ai ça parce que c’est censé être moins fatiguant), je continue à rester collée de la chaussette, gluée du pied nu, et schgniquée du chausson sur le lieu du crime. Alcool, alcool, pourquoi fallait il en plus que tu colles ?

Et avec tout ça, en plus, va falloir que je me dévoue pour avaler vite fait toutes les pauvres choses qui ne nagent plus dans leur précieux liquide…

À cet instant, tout ce que m’inspire le souvenir de cette belle odeur transformée en cauchemar gluant est donc un passage du kirsch au kitsch, une resucée nirvanesque par The Moog Cookbook (oui, souviens-toi).

Sur ce, j’y vais, j’ai soubrette.

8 commentaires sur « Smells like kirsch spirit »

  1. Smells like kirsch spirit !
    Je viens de t’accorder le grand prix du titre qui arrache sa race !

    Et si tu te mets du kirsch partout, t’es une Gourde Qu’on baigne ? (argh le jeu de mot — j’ai honte — enfin non !)

    Bojredwiththeshamemoï

    J'aime

Un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.