Orgueil tout court

Je l’aime ambigu. Je l’aime dense et intense, même si je ne le déteste pas un peu frais. Et j’apprécie essentiellement chez lui le mélange de douceur et d’acidité, de salé et de sucré, et puis de piquant… oui, le petit zeste de piquant, c’est indispensable. Bref, c’est pas pour dire, mais celui-là, c’est moi qui l’ai fait et il était tout simplement divin (en toute modestie). Il vous est ici présenté coiffé d’un coulis myrtilles-fruits rouges maison. Sir Cheesecake, this way please… (applause)

Je suis tellement fière de mon œuvre que j’ai décidé

1 – de retourner aux fourneaux dès demain pour pouvoir amener l’après-midi de quoi célébrer comme il se doit la dernière de l’opéra. Quoi de mieux qu’un violent chocorgasme pour bien faire la fête ?

2 – de chorégraphier ma vanité regonflée à bloc pour danser nue de joie dans mon salon. Mais j’hésite entre deux solutions parce que je n’arrive pas à savoir laquelle est la plus kitsch. Debra Paget chez Fritz Lang, ou Raquel Welch chez personne ?

6 commentaires sur « Orgueil tout court »

  1. Raquel Welch l’emporte haut la tentacule !

    La question que je me pose est alors la suivante : comment peux-tu avoir trouvé une telle pépite ? Aurais-tu la liste secrète des vidéos de YouBoum qui méritent une place au panthéon du … et de la ….

    Sinon, le cheesecake a l’air effectivement très bien. Félicitations ! Tu peux m’en envoyer un bout ?

    Bojgourmetmoï

    J'aime

    1. Je connaissais la chaîne avec les « Cheesecake dances » ( http://www.youtube.com/user/pwgr2000 ), et de là partait le filon 🙂

      Entre la grève potentielle à la poste, la distance, la température et le fait que ce gâteau a mystérieusement … disparu, nous nous voyons dans l’impossibilité de satisfaire votre commande. Il nous faudrait cuisiner cet article sur place 🙂

      J'aime

  2. Tu connais le prof d’alto du CNR? C’est le roi du cheesecake, tendance Speeculos et/ou sauce au Carambar. Vous devriez vous associer pour un concert-dégustation de feu… (et m’inviter, hein, bien sûr!)

    J'aime

    1. Si tu causes de mon collègue, oui, forcément je le connais 🙂
      Haha, tu m’ouvres des horizons ! Même si je me classe dans la veine des réacs du cheesecake (basique, sans fioritures), j’éprouve un besoin terrible de goûter tous ceux que je croise.

      J'aime

Un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.