Certains l’aiment amer

La crise de fascination pour les années 50 et 60 continue, sous sa forme cinématographique cette fois : j’ai exhumé hier soir  un fort joli dinosaure de ma DVD-thèque, Boulevard du Crépuscule.

Crépuscule d’une idole du cinéma muet qui confond la reconnaissance et les feux de la rampe avec l’amour, lente résignation d’un futur-ex jeune loup d’Hollywood à s’enfoncer dans un rôle qui le frustre, relations sentimentales axées sur la domination et la souffrance… j’avais oublié combien l’atmosphère de ce film de Billy Wilder est merveilleusement étouffante.

L’œuvre est truffée de moments courts mais fulgurants : la partie de bridge entre les vieilles stars muettes, dont Buster Keaton ; l’orgue du salon qui gémit avec le vent, Cecil B. DeMille expliquant avec compassion les ravages que peut occasionner la célébrité sur l’équilibre mental ; un tango tout aussi étonnant que celui de « Certains l’aiment chaud » mais pas vraiment dans le même registre ; Erich Von Stroheim en larbin dévoué, Gloria Swanson régnant sur son manoir fantôme et baroque tout de dorures et de panthère tapissé, et le chimpanzé aussi… dans la galerie, aucun personnage n’est naïf (à part peut-être une fille, un peu), tout le monde fait semblant avec brio, et le film est plus imbibé de cynisme qu’un baba de rhum.

On y retrouve, comme pour « Fenêtre sur cour », Franz Waxman derrière une musique qui s’impose dès le générique : trépidante, grinçante, et tout aussi grimaçante que le personnage de Norma Desmond avec ses mimiques caricaturales. Et bien mieux que tout mon baratin, en guise de teaser, le générique et la première scène.

3 commentaires sur « Certains l’aiment amer »

Un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.