Bande-annonce

J’avais beaucoup aimé découvrir et écouter intensément les Local Natives afin de gribouiller un papier à propos de leur album « Gorilla Manor » pour Interlignage.

Grâce à une annonce de La Blogothèque, j’ai pu me replonger dans leurs belles atmosphères : 5 extraits d’un concert qu’ils ont donné à la Maroquinerie l’automne dernier sont disponibles sur Dailymotion. Ce qui me donne un splendide prétexte pour :

Primo, réaliser qu’il était grand temps que je range les éventails de mes orteils et que je me remette à rendre compte des disques que j’écoute. En effet, mon dernier enthousiasme détaillé pour Beast chez Interlignage date de la mi-mars, quelle honte, mais quelle honte… Si les petits cochons ne la mangent pas, ma prochaine critique devrait voir le jour lundi, mais c’est pas comme ça que je  ferai exploser mes statistiques de productivité, je sais ( re-battage de coulpe ). Secundo, ensoleiller et faire planer un peu ce 1er mai, qui cette année est carrément déguisé en Commandant Cousteau à la pêche à la grenouille à coup d’épices :  oui, depuis hier, ce temps de batracien me donne une folle envie de Bollywood. À mon avis dès ce soir sur mon écran, à suivre…

En attendant, voici l’astre promis, pour réchauffer et illuminer les oreilles : Local Natives, Wide Eyes.

Les vidéos Vodpod ne sont plus disponibles.

10 commentaires sur « Bande-annonce »

  1. En même temps, ne t’en fais pas : le temps de batracien arrive à grands pas sur Bollywood !

    Mais si tu veux faire mon éducation musicale bollywoodienne, j’en serais ravie : deux ans que j’essaie, d’autres ont essayé, j’y suis totalement imperméable. En fait, pas à la musique vraiment (il y a des tubes que même moi je chante et tout et tout !), mais à l’industrie cinématographique qui est derrière.

    J'aime

    1. Attention, j’ai quoi… une dizaine de films à mon actif. Et là-dedans, peu que je prends au premier degré… voire un seul. Le cinéma indien que je connais n’est qu’une splendide vitrine remplie de bidules factices, mais il se trouve qu’il me fait un effet bonne humeur incroyable.
      Je ne sais pas si on peut vraiment « évangéliser » sur un ressenti aussi idiot 😀

      J'aime

  2. Local Natives me fait penser vocalement au chanteur des excellents Cold War Kids. L’album est génial. Il y a un live qui sort bientôt qui se nomme : Barnstormer I Riverhouse Barn. Un vrai plaisir ce groupe.

    J'aime

Un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.