Le chant d’une sereine

Je n’ai pas eu le choix, il a fallu que je coure me l’offrir.

Eh oui, j’ai succombé. À du violon, ce qui est peu fréquent je dois l’avouer, car voilà un instrument qui me rappelle bizarrement mon bien aimé travail, ce qui fait que j’éprouve assez peu le besoin/envie d’en écouter à la maison. Et puis, parce que récemment j’ai évoqué les années durant lesquelles j’ai bu pas mal de bière avec côtoyé Janine à Utrecht, j’ai été traîner mes guêtres sur Spotify pour savoir où en était son palmarès discographique. Sachant comment elle excelle dans Mozart, j’ai été très curieuse d’entendre son Beethoven, car voilà un concerto dont je trouve qu’on met rarement en valeur le romantisme sans en faire des tonnes. Eh oui, ce pauvre Ludwig se retrouve facilement assaisonné à la sauce Panzerdivision… (je trouve d’ailleurs assez lâche de profiter de sa surdité pour en faire un prétexte à massacre à la tronçonneuse). Sauf qu’au bout de trois notes, ça a été fulgurant.

Son interprétation m’a semblé d’une évidence époustouflante, ma mâchoire est tombée sur mes genoux, j’en ai eu la larme à l’œil. Elle a trouvé la balance parfaite entre raison et sentiment : c’est expressif mais jamais dégoulinant, et la sensibilité est simple et facile, d’une beauté qui réussirait presque à me faire taire. En fait, je trouve ça parfait, tout simplement, et en plus, l’orchestre est magnifique. Quant à son Britten… la bougresse, tout ce que je peux dire, c’est qu’elle est vraiment talentueuse !

Pour exemple, voilà les deux derniers mouvements du Beethoven, que je n’ai pas eu le cœur de séparer, puisque qu’on doit normalement les enchaîner.

Grâce à elle, la sérénité du larghetto m’habite intensément depuis ce matin. La sensation est délicieuse, vous devriez essayer.

6 commentaires sur « Le chant d’une sereine »

    1. Moi seule, je ne joue carrément pas dans la même catégorie, tu sais 🙂 . Donc, Decca attendra, là-dessus je vais plutôt me faire un expresso.
      En revanche, en troupeau, nous fûmes chez EMI, et maintenant chez Naïve.

      J'aime

Un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.