Cauchemars, fantômes et squelettes… *

* … laissez flotter vos idées noires, Près de la mare aux oubliettes, tenue du suaire obligatoire.

Dixit Higelin Jacques.

Comment faire peur avec la mort, l’enfer et les interdits autrement qu’en se parfumant avec de l’encens dominical à l’église ?

Avec un concert qui ferait trembler les bambins dans leurs culottes courtes par exemple. ?  Il y aura bien une présentation agitée. Mais au bout du compte, de cette ambiance maléfique et grinçante, je trouve que ce sont les dessins d’Hugo Pratt et Corto Maltese qui en parlent le mieux. Car dans « Les Helvétiques », on croise des squelettes qui se promènent tous nus, et qui, en plus, maîtrisent leurs vers avec aisance, les bougres !


Tout ça à cause d’un simple mi bémol qui te fait un accord fourchu, c’est dingue, quand même !


4 commentaires sur « Cauchemars, fantômes et squelettes… * »

  1. Je dois avouer que je suis complètement inculte en matière de BD. Celle-ci je connais mais pas tant que ça. Quand je vois les talents qui s’expriment sur les blogs, je me dis que je passe à côté de quelque chose.

    J'aime

    1. En même temps, on ne peut pas tout connaître. Mais là… du rêve, des trésors, un méchant Raspoutine qui est son meilleur ennemi, de l’exotisme, de la littérature et de l’ésotérisme, et un trait que je trouve toujours aussi sublime… je trouve ce monde là fascinant, ça se lit comme un roman!

      J'aime

Un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.