What else ?

Les vidéos Vodpod ne sont plus disponibles.



Et qui appelle t’on quand cette andouille de Wonder Woman a du plomb dans l’aile  ?

(Oui, aujourd’hui, celle qui normalement se cache en moi a eu des pannes de diadème magique, et ça a été le bronx)

Georges.

Même s’il n’a pas de splendide culotte en satin bleu avec des étoiles (et d’ailleurs, qui sait, hein?). Mais surtout parce qu’avec les frères Coen il a fait des merveilles jouissives. Le revoir ce soir en Ulysse à deux balles, maniaque de la gomina du grand sud étatsunien, c’était juste la meilleure machine à sourire du marché. Thanks, bro’ !


12 commentaires sur « What else ? »

  1. Tout ça m’a donné envie de revoir O’Brother, et dire qu’à l’époque je l’avais vu en français. Blasphème!

    J’aime également bien la version « band » de ce morceau, plus entrainante, quand ils chantent sur scène dans le film.

    J'aime

    1. Moi aussi, mais elle était plus difficile à découper et je suis une grosse flemmasse 😀

      Pour la VF, tout pareil (mais c’était en 2000, nous autres, gens de la campagne, on n’avait pas trop le choix!)

      J'aime

    1. Je ne l’avais pas revu depuis la séance de ciné, en 2000 donc. Et mon souvenir était mitigé, mais je me suis bien marrée.
      Après, dans le genre absurde, j’ai un gros faible pour « The big Lebowski » (peu de films me font rire SEULE devant ma petite télé, celui là en fait partie)
      Et vu qu’on en parle, ça sent le mini-post de feignante…
      #honte# il m’a fallu un temps pour intégrer cette absence de H aussi…

      J'aime

  2. Comme Tim Burton je suis fan de la première heure. J’avais vu à sa sortie « Pee Wee » qui m’avait fait hurler de rire dans une salle vide sur les Champs…
    Pour les frères Coen, j’avais loupé « Blood Simple » (largement rattrapé depuis),j’ai découvert, encore dans une salle presque vide le sublime « Arizona Junior ». Si tu ne l’as pas vu, il faut que tu le vois ! Comme « Pee Wee » pour Tim burton, c’est le film « fondateur ». Tout y est, tout ce qu’on verra par la suite…
    Tim Burton ou Coen Brothers : mêmes combats. Une véritable continuité conceptuelle (comme disait Zappa…), des histoires, des personnages, une patte de réalisation, un univers…
    Des grands !

    J'aime

  3. Si je puis m’immiscer, étant afficoenado moi-même, j’approuve sans réserve « The Big Lebowsky » et rajoute ceux que je préfère pour des motifs différents : Fargo (pour la neige) et Intolérable Cruauté (pour la femme de Michael Douglas)

    Bojzétamoï

    J'aime

  4. Bloods Simple / Fargo / No Country For Old Men une forme de trilogie dans l’œuvre des Frères Coen

    J’ai assez aimé le moins connu et délirant « Grand Saut », avec un Tim Robbins grand neuneu inventeur du Houla houp…

    Et enfin le joyeux bazar de « Burn After reading » où on retrouve l’esprit d’un « Arizona Junior ».

    J'aime

Répondre à imposture Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.