Bovino – ferroviaire

(*oui, ceci est une Salers, car contrairement à certaines, j’aime le Cantal, moi)



Mayday, mayday, je regarde passer mes journées trop pleines comme des trains en retard, sans aucune maîtrise aucune !

J’ai donc grosso modo l’impression d’être à la fois dehors et dedans le chemin de fer , c’est étrange et merveilleux …

Mais c’est pas grave, ça va passer (schizophrène, encore ? Ceci nous fait une paire de schizos, ça devient dangereux et contondant, par ici!). Bon, ben j’y vais, chuis encore à la bourre (oui, « au labour » je l’ai déjà faite 568 fois, ça suffit)

Meuh.

Une petite reprise un peu Sioux pour cette journée de bruine ?


Les vidéos Vodpod ne sont plus disponibles.

9 commentaires sur « Bovino – ferroviaire »

    1. Je parlais aussi du fromage (même si j’ai des très bons souvenirs dans le Cantal). Quant à l’envie d’être une vache, moi aussi il m’arrive de l’avoir, mais pour des raisons qu’une petite fille ne devrait pas entendre …

      J'aime

  1. Cette image dehors et dedans le chemin de fer me parle trop… Je travaille d’ailleurs à tenter de choisir mon camp : vache ou passagère ? Mais si dans le train on peut avoir Siouxsie Sioux comme voisine, je vais peut-être prendre un abonnement à la sncf…

    J'aime

Un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.