Verklärte Nacht

Bon, nous y voilà presque, c’est inexorable : demain, c’est la Saint Raoul (que je viens d’introniser saint patron des charcutiers en blouse blanche). Je suis un peu pénible et vide aujourd’hui… Personne pour proposer une rédaction talentueuse sur le thème suivant : « La Saint Raoul, il n’est pas question qu’elle te saoule! » ? Répondez pas tous à la fois …

Comme je suis morte de mots, je joue au DJ. Et comme je crois avoir compris que une de mes sources d’angoisse pour demain est l’anesthésie, cette espèce d’évaporation du jour artificielle, cette interruption momentanée des programmes … aujourd’hui je choisis de la faire plus que belle : de Richard Strauss, la toute fin si somptueuse et ensorcelante de l’Alpensymphonie (ou comment s’évanouir et disparaître en mystère et en majesté …).

Nacht

2 thoughts on “Verklärte Nacht

    1. Danke sehr, Herr Doktor Kili-Kili (oui, je sais, il faut avoir lu « QRN sur Bretzelburg » pour comprendre ce jeu de mot, mais en même temps, si avant de mourir on ne l’a pas fait, je pense qu’on a raté sa vie).
      C’est promis, on essaye, on essaye (échange trois jambes et deux reins contre cigarette ?)

      J'aime

Un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s