Eurovision

Qui dit répétition, dit « Pas d’Eurovision » !

Je te jure que j’en pleure de déception, si si (ceci dit, franchement … à plusieurs et en buvant beaucoup c’est supportable, voire hilarant, et en plus ça me rappelle mes années d’étudiante expatriée chez les bataves !). Pour me consoler, n’étant ni Poutine Medvedevophile, ni Kaasomane,  je me prends à imaginer qu’il y a aura une prise d’otages pendant l’émission et que les russes garderont notre représentante française chez eux (elle chante « s’il fallait le faire » … mais que je sache, personne ne l’a obligée ! Argh !)

Mais je fantasme … dommage. Pendant ce temps là nous aussi, à l’orchestre, on va faire des cocktails européens en prévision du départ à Moscou (J-15, радость в моем сердце !!*). Nous démarrons ce soir le travail pour les semaines à venir. De manière très logique, pour jouer à « Tintin au pays des Soviets » (entre deux tranches d’opéra germain se passant au royaume de Judée), nous renouons avec une splendide espagnolade à la française : Iberia, extrait des Images pour orchestre de Debussy.

Trop longtemps sans la magie poétique et les couleurs fines de cette musique nuit à ta capacité à rêver le nez au vent avec un joli sourire sur ton museau. Et c’est mal. Tiens, pour ta non peine, prends ça dans les oreilles (Ole !!)


* Je ne parle toujours pas russe, j’me la pète c’est tout …

Un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s